MENU

Peupleraie

1043
0
Concours (mep), 2015, 2ème prix
Parking couvert de l’hopital du Valais, Sion, Valais
En collaboration avec Suter Sauthier & associés

Le site se structure essentiellement par des éléments naturels ou des éléments créés par l’homme. Le Rhône parcourt la plaine le long du versant nord montagneux. L’autoroute navigue au centre de la vallée laissant une trace importante dans le paysage. Les rivières et canaux sectionnent la vallée du rhône dans le sens nord-sud découpant ainsi la plaine selon un dessin bien particulier. La borgne, petit affluent du rhône s’inscrit perpendiculairement à ces grandes composantes. Elle affirme sa présence par une végétation arborée importante notamment composée de peupliers noirs d’Italie au port élancé. L’hôpital du rsv trouve sa place dans l’un de ces morceaux de plaine. Son emplacement lui confère un rayonnement visuel important aussi bien depuis le coteau nord que depuis le coteau sud. Le futur parking prend place au coeur d’une importante césure verte reliant l’adret (versant exposé au sud avec ses murs de vignes) et l’ubac (versant exposé au nord à la végétation abondante). De par sa très grande taille, ce bâtiment prend une place majeure dans le dispositif du site du rsv et de la suva. Le traitement des façades et de la toiture devient un point essentiel du projet afin garantir une bonne intégration du nouveau parking dans son environnement. Le projet s’implante le long de l’autoroute sur une parcelle étroite et longue. Le parking prend forme selon une courbe légère et douce, cherchant ainsi à métamorphoser son intégration dans le site. Cette courbe sera autant lisible depuis les versants nord et sud que depuis le site lui même. Le nouveau bâtiment trouve ainsi une place naturelle au coeur de la vallée du rhône. Le rayon de cette courbe est de 1815 mètres, chiffre qui correspond à la date d’entrée du valais dans la suisse.  La façade du parking réinterprète le dessin des peupliers. Il s’agit d’éléments métalliques rapportés sur la structure porteuse en béton armé. La fonction première de ces éléments consiste au renforcement parasismique de l’ouvrage dans le sens est-ouest. Cette peau parasismique est imaginée sous la forme de peupliers, forme complexe et triangulée fonctionnant particulièrement bien pour la reprise des efforts sismiques. Elle donne par la même occasion une image paysagère au nouveau bâtiment. Les peupliers sont souvent utilisés comme marqueur d’éléments naturels dans les plaines tels que cours d’eau ou autre. Dans notre cas, ils deviennent représentatifs du parking du rsv.